La thèse “One Health” repart en campagne !

Les deux dernières semaines d’avril ont signé le retour du maintenant célèbre Kangoo jaune de Pour une Agriculture du Vivant sur la route des champs !

Clara Lefevre

Doctorante en agroécologie

Thèse sur la qualité des blés en agriculture de conservation

10/05/2023

En effet, le suivi sur les nouvelles parcelles agricoles de la thèse « One Health » ont repris. Au programme : Deux semaines d’itinérance de la Charente maritime à la Vienne, en passant par les Deux Sèvres, le Maine et Loire et l’Indre et Loire, afin d’effectuer une évaluation de la structure des sols des nouvelles parcelles via la mise en place de tests bêches, vitesses d’infiltration de l’eau dans les sols, stabilité des agrégats de sol. Des litter bags (petits carrés de coton bio) ont également été déposés dans les sols, afin d’étudier la vitesse de leur dégradation. Ils seront retirés des parcelles à l’aube des moissons !

L’occasion aussi de retrouver l’ensemble des agriculteurs et des partenaires sur place, notamment des chambres d’agricultures de la Nouvelle Aquitaine et de la Vienne, venus nous prêter main forte au champ.

Au total, ce sont 250 litter bags qui ont été posés, 126 tests bêches et tests d’infiltrations et autant de tests de stabilité des agrégats de sols dans l’eau qui ont été réalisés sur cette deuxième campagne de terrain.

En prime, une équipe de chercheurs du Museum d’Histoire Naturelle de Paris (laboratoire de Marc-André Selosse) est venue nous accompagner pendant quelques jours, afin pour eux d’effectuer des prélèvements de sols, de racines et de feuilles de blé pour en étudier les communautés microbiennes (bactériennes et fongiques).

Un deuxième passage sur les parcelles est prévu à partir du 8 mai, avec l’objectif cette fois-ci d’effectuer des suivis de maladies du pied, de la tige et de l’épi sur les parcelles participantes à un essai de réduction de phytos (fongicides et insecticides). Des prélèvements de sol supplémentaires seront aussi effectués dans l’objectif de mettre en place un suivi de la respiration des organismes du sol, de la concentration en carbone labile des premiers centimètres du sol, et des analyses d’activité enzymatiques de sol. De petits pièges à faune du sol seront également mis en place, afin de déterminer avec un peu plus de finesse la composition de la mésofaune et petite macrofaune des sols des parcelles de suivi.

Découvrez aussi

Neutrality Logo
La conférence Neutrality 2023 a pour objectif de couvrir tous les sujets fondamentaux de la contribution à la neutralité carbone afin de vous proposer...
Les Culturales 2023
Organisée par Arvalis, cette édition exceptionnelle du salon au champ s’adresse aux producteurs de grandes cultures à la recherche d’innovations pour la performance de...
Openfiled
Agriculture de conservation des sols, régénératrice, de précision, conduite culturale bas Carbone, HVE, agrivoltaïsme, irrigation, plan protéine, biocontrôle… c’est sur Openfield23, une plateforme à...