Ensemble… repensons notre rapport à l’agriculture pour et avec nos agriculteurs !

La colère des agriculteurs n’est pas nouvelle. Celle qui a longtemps grondé sans trouver d’écho raisonnable, est désormais libérée.

Mais ne nous y trompons pas… elle vise avant tout 

  •  la reconnaissance de l’engagement de nos agriculteurs pour répondre aux défis de leur secteur, et notamment climatique 
  • la valorisation de leurs efforts pour transformer notre agriculture et répondre aux attentes sociétales 
  • ainsi que la juste rémunération de leur travail pour qu’ils vivent dignement !

Car nous sommes toujours face à des contradictions auxquelles nous allons devoir répondre collectivement : 

  • Les agriculteurs sont en première ligne des impacts du changement climatique (sécheresses, inondations, biodiversité, eau…). N’est-il pas temps de protéger leur principal outil de production qu’est le sol et de favoriser la transmission de leur patrimoine pour l’avenir de notre agriculture ? 
  • Les agriculteurs sont les premiers acteurs de la transition et, nous le savons, la transition est inéluctable. Elle ne doit donc pas être un dommage collatéral de cette crise. N’est-il pas temps de nous doter d’un projet agricole clair et fédérateur afin de pouvoir vraiment mettre en cohérence le cadre réglementaire pour accélérer la transition et rendre possible son financement ?
  • Les agriculteurs innovent au quotidien avec de nouvelles pratiques au service de la transition. Mais ils ne peuvent en aucun cas porter seuls ni le risque associé, ni la responsabilité. N’est-il pas temps de repenser notre modèle et de faire de l’agroécologie un projet commun de notre société, des filières agroalimentaires et de nos politiques publiques pour soutenir nos agriculteurs et remettre la question fondamentale de la valeur créée par le secteur agricole, et donc de la juste rémunération, au centre du débat ?

Pour qu’à l’avenir, la colère cède la place à la fierté de nos agriculteurs, nous nous devons de déployer aujourd’hui un nouveau modèle de coopération à grande échelle entre tous les acteurs, publics et privés, de l’amont à l’aval, de la recherche fondamentale à la recherche appliquée, et ainsi assurer la transition vers un modèle qui crée plus de valeur et permet un juste partage des risques.

Car oui, ceux qui nous nourrissent doivent être en mesure de se nourrir eux-mêmes, 

ceux qui élèvent nos bêtes doivent être en mesure d’élever leurs enfants, 

ceux qui cultivent nos terres doivent également en avoir une pour y vivre… dignement !

Découvrez aussi

Rex6
Échanger, partager ces expériences entre agriculteurs est l’une des clés essentielles pour que chacun d’entre eux s’engage sereinement dans la transition agroécologique ! Chaque...
Carbone4 RS
Carbone 4 accompagne la transformation des entreprises vers la décarbonation et l’adaptation au changement climatique  en les aidant à appréhender le monde qui se...
Labeyris
Créé il y a 75 ans, le Groupe Labeyrie Fine Foods défend une conviction forte, celle de rendre accessible des produits d’exception au plus...