Houblon en agroécologie

La brasserie Kronenbourg fête ses 50 ans et s’investit dans l’agroécologie

La brasserie Kronenbourg célèbre ses 50 ans et profite de l’occasion pour dévoiler le nouveau projet de la Fondation KronenbourgEn ce 12 septembre 2019, Kronenbourg annonce officiellement le lancement de notre projet en partenariat avec l’Association des Producteurs de Houblon d’Alsace et le Lycée Agricole d’Obernai.

En juin 2019, la Fondation Kronenbourg devient le partenaire de Pour une Agriculture du Vivant pour créer un modèle agronomique de référence pour la culture du houblon en agroécologie

João Abecasis, Président de Kronenbourg et Administrateur de la Fondation Kronenbourg explique cette démarche et sa motivation : « Dans la continuité des engagements pris par la Fondation Kronenbourg en 2016 en faveur de l’amont agricole et en tant qu’acteur historiquement engagé auprès de la filière du houblon en Alsace, nous souhaitons jouer un rôle de catalyseur pour faire avancer les pratiques en agroécologie dans la culture du houblon. Promues depuis plusieurs années au sein du Lycée agricole d’Obernai, celles-ci prennent aujourd’hui un sens aigu face aux défis climatiques à venir.

« Notre ambition est de créer une dynamique et de susciter des vocations parmi les planteurs de houblon que nous aurons à cœur de soutenir dans leur démarche.»

 

Changer les pratiques actuelles pour favoriser l’agroécologie permettra d’avoir un impact positif sur l’environnement, le climat, préserver la biodiversité, la santé des sols et les territoires, et de garantir des rendements de qualité en quantité suffisante.

Elle s’articulera autour de 4 axes :

  • Définir le modèle économique dans les phases de transition et sur le long terme
  • Accompagner la transition agroécologique de planteurs volontaires
  • Encourager l’installation de nouveaux planteurs de houblon
  • Renforcer l’attractivité et la spécificité du houblon alsacien

La 1ère étape consistera en la création d’un comité technique agronomique. Les 18 et 19 novembre prochain deux journées de formation et de co-construction auront lieu à Brumath en vue de la rédaction du document de référence.
Les premiers essais devraient avoir lieu au printemps 2020.

Pour une Agriculture du Vivant s’assurera de la coordination du projet tout en apportant son expertise technique. Pour Anne Trombini, Directrice Générale de l’association :

« la résilience des filières agroalimentaires commence par la préservation du capital sol. Il s’agit de miser sur la liberté, l’autonomie technique et l’inventivité des agriculteurs pour innover et réapprendre à produire avec la nature et la biodiversité. Accompagner l’agriculture dans sa transition agroécologique, en impliquant l’ensemble des acteurs des filières jusqu’aux consommateurs, pour trouver des pratiques vertueuses allant dans le sens de la santé des sols, des hommes et de la planète, telle est l’ambition que nous nous sommes donnée et que nous partageons avec la Fondation Kronenbourg et l’ensemble des partenaires du projet. »