REX – L’aventure de Danone pour une agriculture régénératrice

Chaque mois, un acteur engagé dans l’association retrace son parcours de transition pour partager ses retours d’expériences et inspirer les autres adhérents. En juillet, Pierre Bou, directeur des opérations du Fonds Danone pour l’Ecosystème, et Juliette Rembert, cheffe de projets agriculture régénératrice pour la marque Blédina, sont intervenus en binôme pour nous parler de l’aventure chez Danone. 

Tout a commencé par un temps fort : le 21 septembre 2018, Danone a pris l’engagement de sourcer 100% des produits d’origine agricole de l’agriculture régénératrice d’ici 2025.

“A l’occasion du Green day, une opération lancée avec des distributeurs partenaires, l’intégralité du chiffre d’affaires du groupe Danone France lors de cette journée a été affecté à des projets de transition vers l’agriculture régénératrice.”

Pierre BOU

Directeur des opérations du Fonds Danone pour l’Ecosystème

Le Fonds Danone pour l’écosystème a pour mission d’attribuer ce financement à des projets d’intérêt général, afin d’accompagner les agriculteurs dans leur démarche pour protéger les sols, la biodiversité et la ressource en eau et respecter le bien-être animal.

C’est ainsi que 10 projets ont été lancés en France pour accompagner la transition des agriculteurs sur 4 grands types de filières : l’élevage laitier, les fruits, légumes et céréales, l’eau et la betterave sucrière. Associant les filiales de Danone et des partenaires techniques chargés de l’accompagnement opérationnel, ces projets s’appuient sur des agriculteurs pilotes qui ont vocation à mener des essais ambitieux et démontrer les résultats technico-économiques afin de diffuser les pratiques à tous les agriculteurs.

“Le déroulé type de l’accompagnement dans un projet commence par la formation et l’identification des agriculteurs volontaires qui constituent un “groupe de progrès”, la réalisation de diagnostics initiaux des fermes qui vont permettre la co-construction d’un plan de progrès avec chaque agriculteur, puis un suivi personnalisé ainsi que des temps d’échanges collectifs, et enfin un bilan de campagne dans une démarche d’amélioration continue.”

Juliette REMBERT

Cheffe de projets agriculture régénératrice

Si la France est globalement en avance sur l’agriculture régénératrice par rapport à d’autres pays d’intervention de Danone, d’autres marques du groupe ont également lancé des initiatives inspirantes, à l’instar de la marque de nutrition infantile “Happy family” aux USA.

Selon Pierre Bou, “maintenant, les objectifs qui restent à travailler sont la mesure d’impact et la construction d’un modèle économique viable pour tous les acteurs impliqués. Pour sensibiliser jusqu’au consommateur final, il faudra travailler avec le marketing et probablement simplifier les messages.”