Référentiel animal

Priorité au bien-être animal et à celui de l’éleveur ! 

Les TrajectoireS de l’agroécologie en filières animales répondent à différents critères de progrès :

  • Alimentation agroécologique origine France sans OGM
  • Autonomie en protéines des élevages
  • Qualité nutritionnelle de la viande/lait/oeufs
  • Accès à des parcours extérieurs, notamment agroforestiers ou tournants dynamiques
  • Age d’abattage et densité identiques au Label Rouge
  • Aménagements intérieurs pour le bien-être animal
  • Réduction importante des traitements vétérinaires et des mutilations

La combinaison de ces critères participent aux performances globales des fermes en matière de stockage de carbone, de biodiversité, de qualité nutritionnelle et de paysage.

    1/ Une ferme autonome en protéines

      C’est par la production locale, territorialisée, de sources de protéines que résoudront les problèmes de dépendance extérieure aux aliments sur un marché mondial. L’autonomie protéique pour son troupeau passe par la production de fourrages, notamment les méteils riches en légumineuses. Non seulement cela permet de maîtriser ses coûts économiques mais cela participe aussi à l’amélioration de la fertilité de ses sols.

        2/ Le pâturage tournant dynamique

          La technique du pâturage tournant dynamique vise à optimiser la gestion du pâturage en s’appuyant sur le cycle de développement des plantes. Un temps de rotation des troupeaux dans les parcelles est mis en place permettant de maximiser les performances tant animales (digestibilité de l’herbe) que végétales (production d’herbe en quantité et qualité) de son système de production.

            Share This