Quand le végétal devient le moteur de l’économie circulaire d’un territoire

Comment repenser nos territoires, nos paysages, nos modes de production ?

A travers cette conférence ouverte au public, nous allons explorer comment ces nouvelles modalités de production, qui maximisent la pousse du végétal et la production de biomasse (agroécologie, permaculture, sol vivant…), peuvent devenir une source pour repenser l’habitat, l’urbanisme, nos modes de vie, de production et de consommation.

Le 28 novembre de 18h30 à 21h à la Maison de Crowdfunding (Paris 10è), nous ferons discuter un agronome des sols vivants et un architecte urbaniste pour se projeter dans le territoire du futur. Un territoire qui pourrait permettre de :
> Densifier le végétal, notamment agricole (couverture végétale, agroforesterie), pour lutter contre les dérèglements climatiques (stockage carbone), l’étalement urbain, les problèmes de biodiversité, la désertification…
> Entrer dans des logiques de circularité : alimentation, énergie, bio-matériaux
> Mêler mieux le monde du vivant et le monde humain par de nouvelles formes d’interactions et d’habitat.

Les premiers invités confirmés :
Augustin Rosensthiel, architecte et urbaniste, commissaire d’exposition de « Capitale Agricole » qui a eu lieu en 2018 au Pavillon de l’Arsenal (Lien)
Konrad Schreiber, agronome des sols vivants, impliqué dans le mouvement Pour une Agriculture du Vivant

Propulsé par HelloAsso

Date

Nov 28 2019

Heure

18 h 30 min - 21 h 00 min

Lieu

Maison de Crowdfunding
34 Rue de Paradis, 75010 Paris
Catégorie
Pour une Agriculture du Vivant

Organisateur

Pour une Agriculture du Vivant